1. Formation continue
  2. Formation continue
  3. EN
  4. Summer Schools
  5. Summer schools at ULB
  6. By discipline

CIVIS Summer school | Citoyenneté européenne et argumentation rhétorique : le cas du changement climatique

Nous vous invitons au cœur des institutions européennes pour débattre du changement climatique et découvrir le processus de décision politique de l'UE à travers la technique rhétorique.

À Bruxelles, au cœur des Institutions européenne, cette formation vise à faire découvrir la politique européenne et son processus de prise de décision à travers la théorie et la pratique rhétorique. Inspirée des outils de la rhétorique antique, cette formation propose à travers différents ateliers, conférences et visites, d’étudier, sous l’angle de la théorie et de la pratique rhétorique, le fonctionnement de la démocratie européenne.

 
Présentation

Cette année, le thème de ce programme sera le changement climatique. La présentation du Green Deal place en effet le débat et la controverse autour de la politique environnementale au centre de l'activité délibérative européenne. Dans ce contexte, la summer school permettra aux étudiants d’étudier le processus de décision politique au niveau européen et d'exercer leurs compétences argumentatives dans un environnement international.

Objectifs d'apprentissage
- Développement des compétences citoyennes à travers une activité délibérative : débat, argumentation, esprit critique, analyse rhétorique et outils pour la production discursive.
- Acquisition de savoirs sur le changement climatique ;
- Expérience du fonctionnement des Institutions européennes.

Résultats pour les étudiants 
- Diverses activités pour développer les compétences citoyennes et rhétoriques des étudiants ; 
- Connaissance du processus démocratique de la délibération au niveau européen à travers de multiples rencontres avec des experts et des fonctionnaires européens. 
 
Intervenants

Professeurs 

Emmanuelle Danblon : Emmanuelle Danblon est Professeure ordinaire à l’Université Libre de Bruxelles, membre de l’Académie Royale de Belgique (Classe des Lettres). Elle enseigne la rhétorique et l’argumentation. Ses domaines de recherche se centrent sur les liens entre les discours, les institutions et la rationalité. Elle dirige le GRAL (Groupe de recherche en Rhétorique et Argumentation Linguistique) dans une perspective interdisciplinaire (http://gral.ulb.ac.be). Elle est Secrétaire de la Fondation Perelman de Bruxelles.

Sabine Luciani : Sabine Luciani, Professeure de langue et littérature latines à Aix-Marseille Université (TDMAM – CNRS), étudie l’histoire des idées et les modalités de transfert, de réception et d’acculturation de la philosophie grecque à Rome. Elle a notamment travaillé sur les notions de temps et d’éternité dans la littérature philosophique romaine. Depuis 2018, l’équipe du TDMAM prend part à la formation annuelle de l’Ecole doctorale 355 (Espaces, Cultures, Sociétés, dir. Pr. Luciani) « L’éloquence selon les Anciens », qui vise à améliorer les compétences orales des doctorants en utilisant les outils de la rhétorique antique (https://cpaf.cnrs.fr).

Camil-Alexandru Pârvu : Camil-Alexandru Pârvu est Professeur associé à la Faculté des sciences politiques de l'Université de Bucarest et chercheur associé au Collège d'Etudes Mondiales, FMSH, Paris. Ses recherches portent sur la rhétorique et la représentation politique, ainsi que sur le cosmopolitisme et le populisme. Ses dernières publications sont : Camil-Alexandru Pârvu, Populism, Rhetoric and Political Representation. The New Democratic Challenges, Bucharest: Bucharest University Press, 2016 ; Camil-Alexandru Pârvu, Tamara Caraus, "Cosmopolitanism and Migrant Protests", in Gerard Delanty, Routledge Handbook of Cosmopolitan Studies - Second Edition, Routledge, 2018 ; Tamara Caraus, Camil-Alexandru Pârvu, "Cosmopolitanism and Global Protests", Globalizations, vol. 14, 2017. 

Experts 

Vincent Moron
: Vincent Moron est Maître de conférences au Centre Européen de Recherche et d’Enseignement des Géosciences de l’Environnement (CEREGE, Aix-Marseille Université).  Spécialisé en Géographie physique et en climatologie, il est expert dans l’analyse diagnostique de la variabilité contemporaine du climat.

Jean Sevestre-Giraud : Jean Sevestre-Giraud, actuellement chef du bureau « Politique climat et atténuation » au Ministère français de la Transition écologique, a été expert national détaché auprès de la Commission européenne (2018-2021) dans le secteur de l’énergie. En 2015, lors de la COP 21, il était en charge des négociations françaises sur la finance climatique.

Edwin Zaccai: Edwin Zaccai est professeur à l'Université libre de Bruxelles, fondateur du Centre d'Etudes du Développement Durable (CEDD) et membre de l'Institut de Gestion de l'Environnement et d'Aménagement du Territoire (IGEAT) et du Département Géosciences, Environnement et Société (DGES).

Comité d’organisation 

Lucie Donckier de Donceel : Lucie Donckier est étudiante en première année de doctorat, en cotutelle avec l’Università Degli Studi di Palermo et l’Université libre de Bruxelles. Son travail de recherche porte sur les discours conspirationnistes et la notion de rationalité qu’elle étudie à travers le prisme de la rhétorique. Elle est également assistante chargée d’exercices à l’Université libre de Bruxelles et membre du GRAL.

Benjamin Sevestre-Giraud : Benjamin Sevestre-Giraud est étudiant en deuxième année de doctorat en Rhétorique et Sciences de l’Antiquité à Aix-Marseille Université (CPAF-TDMAM) et à l’Université libre de Bruxelles (GRAL). Diplômé en Lettres classiques (Sorbonne Université) et en Philosophie (Université de Lille), il s’intéresse à l’histoire de l’enseignement de la rhétorique et, plus spécifiquement, à l’Institution oratoire de Quintilien et à l’actualisation de la tradition et des pratiques rhétoriques dans l’enseignement secondaire et supérieur contemporain.

Claudia Craicun-Chivereanu : Claudia Craciun-Chivereanu est étudiante en deuxième année de doctorat à la Faculté de Sciences Politiques de l'Université de Bucarest, où elle a également obtenu son Bachelier et son Master (en collaboration avec l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris). Ses domaines d'intérêt et de recherche sont le constitutionnalisme et la genèse de la politique roumaine moderne, les partis politiques et les idéologies. Elle fait actuellement partie du comité de rédaction de Studia Politica - Revue roumaine de sciences politiques.

Informations pratiques

Dates
Du mercredi 18 août au vendredi 27 août 2021, excepté le weekend (6 heures par jour)

Lieu
Université libre de Bruxelles, Bruxelles, Belgique

Programme destiné aux étudiants de : toute discipline
-    Art, graphisme et medias
-    Business et management 
-    Sciences de l’informatique
-    Technologies de l’environnement et de l’agriculture (bio-ingénieurs)
-    Sciences de la nature et mathématiques
-    Sciences humaines et sociales
-    Lettres

Programme ouvert aux étudiants de
-    Bachelier
-    Master

Type d’enseignement : présentiel

Langue d’enseignement
-    Anglais (langue principale)
-    Français (langue secondaire)

Nombre d’étudiants internationaux accepté : 14 étudiants (frais couverts par CIVIS)

Nombre total d’étudiants participants au cours : 15 étudiants

Nombre de crédits  : 2 ECTS

Niveau de langue requis: B2- Anglais

Évaluation :
A la fin du cycle de formation, les étudiants produiront en public un discours délibératif portant sur les politiques environnementales européennes. 
-    participation : 40%
-    discours délibératif : 40% 
-    travail réflexif : 20%

Candidatures

Pour plus d'informations et pour envoyer votre candidature, rendez-vous sur: https://civis.eu/en/civis-courses/european-citizenship-and-rhetorical-argumentation-the-case-of-climate-change 

Candidatures
-    soumission des candidatures : 31 mai 2021
-    évaluation des candidatures par le comité organisationnel : du 1 au 13 juin 2021
-    sélection des candidats : 14 juin 2021

Évaluation des candidats
-    motivation 
-    maitrise de l’anglais

Informations supplémentaires :  
Nous attirons l'attention des candidats sur les éventuelles difficultés liées à la pandémie de Covid 19. 
En cas d'annulation de la session d'août 2021, les candidats retenus auront automatiquement (s'ils le souhaitent) une place pour la session d'août 2022

       
Mis à jour le 26 mai 2021